Posté le 30 Janvier 2018

L'exercice au quotidien, un incontournable pour la santé physique et mentale de votre chien

L'ennui est le pire ennemi des chiens. Un manque d'exercice et de stimulation mentale est souvent à l'origine de troubles du comportement chez le chien. Les chiens sont faits pour bouger.


À l'état sauvage, les canidés passent la majorité de leur temps à chercher de la nourriture et à chasser. Certaines espèces parcourent même plus de 25 km par jour. Aujourd'hui, le chien de compagnie dort la majeure partie de la journée en attendant le retour de son maître. Pour se nourrir, il n'a qu'à franchir quelques mètres afin d'atteindre sa gamelle et le faste repas qui s'y trouve. Souvent, les chiens consomment trop de calories pour la quantité d'exercice qu'ils font. Ils prennent du poids et deviennent obèses.

Tous les chiens ont besoin de faire de l'exercice quotidiennement. Selon l'âge, la race et l'état de santé de votre chien, il nécessitera plus ou moins d'exercice pour rester en forme. En règle générale, les petits chiens courts sur pattes ont besoin de moins d'exercice que les chiens de plus grande taille. Alors que les premiers se contenteront d'une trentaine de minutes d'exercice par jour, les plus grands préfèreront un minimum de 60 à 90 minutes d'effort physique.


La marche en laisse permet à votre chien de dépenser son énergie tout en explorant un nouvel environnement. N'hésitez pas à varier votre parcours de marche. Votre chien sera heureux de découvrir des lieux différents et de nouvelles odeurs. Si votre chien tire en laisse, informez-vous des différents outils comme les licous et les harnais ou faites appel à un éducateur canin.
Un chien laissé seul dans la cour pendant une heure ne dépense pas suffisamment d'énergie. Après avoir fait le tour du terrain, votre chien deviendra oisif. Il attendra que son maître le rejoigne ou le fasse entrer. Sortez avec lui pour lui lancer la balle ou le frisbee, vous verrez son regard s'illuminer!


Certaines races plus actives aimeront vous accompagner en jogging ou lors de votre balade en vélo. Votre chien aura toutefois besoin d'un entrainement pour vous suivre pendant de longues distances et ainsi éviter les blessures. Assurez-vous de prendre régulièrement des pauses pour permettre à votre chien de reprendre son souffle. Offrez-lui de l'eau, et vérifiez ses coussinets. Les coups de chaleur et les abrasions des coussinets sont des problèmes fréquents chez les chiens sportifs. Sachez que les races au museau plat, aussi nommées brachycéphales, peuvent avoir de la difficulté à respirer lors d'effort physique prolongé. Les chiots en croissance ne devraient pas faire de longues périodes d'exercice ou des exercices à fort impact articulaire. Leur ossature et leur musculature n'étant pas matures, ils pourraient se blesser plus facilement. Les grands chiens à thorax profond comme le grand danois et le berger allemand peuvent souffrir d'une torsion gastrique s'ils font de l'exercice dans les deux heures suivant un repas. Soyez prudent dans le choix de vos activités.


La baignade est un excellent exercice. Mais attention : les chiens ne savent pas tous nager! Certains auront même horreur de l'eau. Laisser votre chien apprivoiser la nage en eau peu profonde. Si votre chien se baigne, prenez soin de le sécher et de nettoyer ses oreilles régulièrement. Cette précaution lui évitera des dermatites et des otites.
Il existe aussi des sports canins : l'agilité, le flyball, le jogering en sont quelques exemples.


Si vous êtes un propriétaire moins actif, une visite au parc canin peut fournir à votre chien un exercice physique soutenu tout en lui procurant des interactions sociales stimulantes.
Le temps froid ou la pluie vous empêche de sortir avec votre chien? Pensez à des exercices pour le stimuler mentalement. Une petite séance de 10 minutes de commandements : « assis », « coucher », « reste », « viens » aura tôt fait de calmer votre chien.


Utilisez des bols casse-tête pour nourrir votre chien. Ces bols résistants vous permettent de cacher de la nourriture dans des cavités difficilement accessibles. Votre chien devra lécher, faire rouler, faire basculer ou mordiller le bol afin d'obtenir sa nourriture. Vous pouvez également cacher des croquettes dans la maison pour stimuler votre animal à explorer, trouver des solutions et réfléchir tout en étant récompensé.

Un jouet de type « Kong » que vous aurez rempli de pâté et mis au congélateur deviendra un défi qui occupera votre chien gourmand. Une bouteille de plastique contenant quelques friandises peut s'avérer fort amusante pour les chiens qui n'ont pas de tendance destructive.
En plus d'offrir santé et stimulation mentale, les activités réalisées avec votre chien solidifient les liens qui vous unissent. N'hésitez plus, bougez!